L'université contre la LRU


Forum du mouvement anti LRU de la région tourangelle.


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un nouveau président d'université (Bordeaux3) nous soutient

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nicolas



Nombre de messages : 165
Date d'inscription : 05/12/2007

MessageSujet: Un nouveau président d'université (Bordeaux3) nous soutient   Mar 28 Avr - 23:49

Citation :
Appel du président À la communauté universitaire de Bordeaux 3 (Diffusé le 22 avril 2009)

Depuis le 2 février, l’université Michel de Montaigne Bordeaux 3 connaît une mobilisation sans précédent dans son histoire, unissant étudiants et enseignants dans un même refus des réformes imposées à la hussarde par le gouvernement. Depuis le 9 mars, tous les cours sont suspendus. Malgré des reculs sur de nombreux points, et notamment sur la question du statut des enseignants-chercheurs, il demeure encore des aspects difficilement acceptables et j’ai demandé hier encore aux représentants du ministère de clarifier des positions qui ne le sont toujours pas suffisamment.

La situation inédite dans laquelle se trouve de ce fait aujourd’hui l’université Bordeaux 3 interpelle chacun d’entre nous, quelle que soit sa place. Il n’est plus possible de la laisser en l’état et il me revient donc de prendre aujourd’hui des initiatives.

Il me paraît d’abord nécessaire, dans ce contexte, que notre communauté se retrouve pour débattre. J’invite ainsi tous les étudiants, tous les personnels, administratifs comme enseignants, à venir dès lundi 27 avril au matin à l’université prendre en main leur avenir, à court et à long terme. Des ateliers, des assemblées générales dans les UFR et dans l’ensemble de l’université seront organisés jusqu’au 30 avril pour mieux comprendre les enjeux de notre système universitaire, analyser la situation actuelle et envisager le futur notamment dans le cadre de la préparation du contrat quadriennal 2011-2014.

Ensuite, la formation est, avec la recherche, la raison d’être d’un établissement d’enseignement supérieur. Nous le savons tous, l’université Bordeaux 3 reprendra donc ses cours. Quelle que soit l’intensité de la mobilisation qui a su montrer toute son efficacité et qui nous a permis d’obtenir d’ores et déjà beaucoup plus que ce que d’aucuns imaginaient en février dernier, nul ne peut envisager sérieusement que les enseignements demeurent suspendus encore pendant des semaines. Dans cet esprit, j’ai proposé aux trois Conseils vendredi dernier un calendrier de reprise qui intègre des actions de mobilisation contre les projets de réforme du gouvernement. Il devra être validé par le Conseil des Études et de la Vie Universitaire puis par le Conseil d’administration les 28 et 29 avril prochains.

Contrairement à ce que l’on a pu entendre ça et là, ces cours ne seront pas une simple mascarade destinée à tromper qui que ce soit. Ce serait faire injure au sens du service public qui nous anime tous que de laisser penser une telle chose. Je crois en effet en l’engagement de chacun, enseignant, administratif, étudiant, pour trouver les moyens pédagogiques et techniques adaptés à cette période exceptionnelle et sauver notre année universitaire. En effet, les discussions que j’ai eues ces derniers jours avec le Rectorat et le Ministère me permettent aujourd’hui d’affirmer catégoriquement qu’aucun diplôme ne sera délivré sans organisation de cours effectifs et sans examens de second semestre. Il est donc de ma responsabilité de tout mettre en œuvre pour éviter une telle situation aux conséquences désastreuses pour les étudiants.

Durant ces cinq semaines de cours, je m’engage personnellement à organiser des débats, des conférences, qui permettront de rendre visible notre détermination commune à défendre les missions de l’Université. Du 4 mai au 5 juin, il s’agira pour nous, non pas de reproduire à l’identique le fonctionnement des formations tel qu’il était prévu initialement, mais bien de laisser place à de nouvelles initiatives pédagogiques et de redonner vie à notre campus.

J’ai conscience que la mise en œuvre de cette proposition prochainement soumise au vote des conseils exige de chacun un pas vers l’autre. Ce n’est qu’à ce prix que nous retrouverons une véritable cohésion dont je suis et serai le garant. Nous sortirons tous grandis de cette épreuve si nous faisons la démonstration, dans l’adversité, de notre capacité intacte à nous mobiliser ensemble pour notre avenir.

Patrice BRUN, Président de l’Université Michel de Montaigne Bordeaux 3

Patrice BRUN est syndiqué au SNES-SUP

Citation :
Quel avenir pour notre université ? Débats ouverts à toute la communauté de Bordeaux 3 Semaine du 27 au 30 avril 2009

Le président Patrice Brun invite l'ensemble de la communauté universitaire à participer massivement dès lundi matin 9h00 à la semaine de réflexions et de débats sur le thème "Quel avenir pour notre université ?".
Lisez le message du Président

Des ateliers, des assemblées générales dans l'ensemble de l'université seront organisés du lundi 27 et jusqu'au jeudi 30 avril pour mieux comprendre les enjeux de notre système universitaire, analyser la situation actuelle et envisager le futur notamment dans le cadre de la préparation du contrat quadriennal 2011-2014.
Consultez le programme de la semaine

Étudiants, personnels, administratifs comme enseignants, venez débattre et prendre en main votre avenir et celui de votre université, à court et à long terme !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un nouveau président d'université (Bordeaux3) nous soutient
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lettre au nouveau Président de la République et aux futurs élus de l’Assemblée (2012)
» "Un monde nouveau sera inondé d’amour," nous enseigne Jean, le Messager de la Lumière !
» Mgr Joseph Kurtz, nouveau président des évêques américains
» "tome de medine 2 trop rapide, soeurs qui copient..."
» Jean-François Macaire est le nouveau président de la région Poitou-Charentes.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'université contre la LRU :: La france-
Sauter vers: