L'université contre la LRU


Forum du mouvement anti LRU de la région tourangelle.


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Témoignage d'une arrestation à Tours

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 75
Age : 27
Localisation : Tours
Date d'inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Témoignage d'une arrestation à Tours   Mer 21 Nov - 11:57

Mardi 13 Novembre, vers 20 heures 30, suite à une manifestation dans l'après-midi, nous Mathilde Barthélemy et Antoine Bureau avons été arrêtés par les policiers de la Brigade anti-criminalité (BAC). Deux policiers déguisés en civil, sans brassard ni autre signe distinctif, nous ont appréhendés violemment dans la rue alors que nous montions dans notre véhicule.

Pendant qu'un des policiers me menottait, une autre notifiait à Mathilde de ne pas bouger. J'ai tenté à ce moment de signaler de vive-voix aux passants mon arrestation avant d'être étranglé, aveuglé et insulté par le policier. Pendant ces quelques secondes, Mathilde a souhaité elle aussi signaler mon interpellation en disant: « À l'arrestation! » La policière a rétorqué: « Ta gueule salope! », elle l'a giflée, étranglée puis ceinturée pour la menotter sur la voiture de police. Des étudiants alertés sont arrivés sur les lieux des interpellations en criant « Police partout! Justice nulle part! »
Sorti de la voiture tiré par mon écharpe, le policier m'a projeté contre le chambranle de la porte d'entrée du commissariat en me disant: « T'es con, c'est tout neuf! » Ensuite j'ai traversé le couloir entre les policiers en tenue anti-émeute qui lançaient à leur collègue: « Il n'est pas assez abîmé » Derrière leur casque ils lancent un « Libérez nos camarades » en rigolant et en frappant sur leur bouclier avec leur matraque. Celui qui me traîne dit aux autres que je pue. Un gradé en cravate renchérit : « Qui pue à l'extérieur pue à l'intérieur. »
Dehors, six cars de CRS stationnent. Ils ''maintiendront l'ordre'' lors d'un rassemblement de solidarité quelques minutes plus tard.

Moi, Mathilde, suis arrivée peu de temps après Antoine au poste. Je suis sortie de la voiture et me suis faite pousser en avant par la policière de la BAC qui me disait: « T'avais qu'à pas l'ouvrir ». Les policiers en tenue anti-émeute qui se tenaient devant l'entrée du commissariat ont lancé à mon passage « Reste mignonne ». Je suis ainsi entrée, remarquant au passage Antoine qui était humilié verbalement dans la salle d'alcootest. La policière m'a entraînée jusqu'à une cellule d'isolement pour me faire déshabiller et procéder à ma fouille. Une fois cela fait, elle m'a mise en cellule de garde-à-vue.

Les conditions de garde-à-vue.

La cellule fait environ 3 mètres sur 2. Nous avons été respectivement trois au maximum dans cette surface de misère. Il n'y fait ni jour, ni nuit. En permanence, un spot éclaire la cellule sous l'oeil d'une caméra. Les murs sont maculés de traces de sang, de merde, de pisse et de vomi. L'odeur est à la limite du soutenable. Quand il y en a, les couvertures qui puent couvrent à peine du froid et des courants d'air. Le manque d'hygiène des toilettes est insupportable.
C'est un lieu d'humiliations et de violences concentrées dans les cris, les coups de matraques et ceux qui frappent contre les portes. Une jeune femme enceinte de 7 mois et demi restera dans ces conditions toute la journée de mercredi à nos côtés.

Après une audition dans la nuit, je suis sortie au bout de 20 heures de garde-à-vue avec une convocation au tribunal correctionnel de Tours pour le 9 Avril 2008 à 9 heure. On m'inculpe de rébellion avec violences, alors que c'est moi qui les ai subies.
Quand à moi (Antoine), ma garde-à-vue à été prolongée à 20 heure le mercredi soir. Depuis 24 heures, je suis inculpé de violences volontaires sur un officier de police lors de la manifestation de la veille. J'ai été auditionné à 4 reprises, dont 2 fois au cours de la nuit. La prolongation a été totalement arbitraire et visait uniquement à continuer la répression d'un militant politique. Les enquêteurs se sont acharnés à me mettre en examen. Ils ont été jusqu'à faire appel à la police scientifique pour scanner les semelles de mes chaussures pour prouver qu'elles avaient bien piétiné l'uniforme de la ''victime''. Sans résultat.. Je suis sorti le lendemain midi, après 39 heures au trou, sans convocation devant la justice. . Malgré tout, le procureur peut donner des suites judiciaires à tout moment. Je reste sous sa menace, bien qu'en
39 heures il n'a pu déterminer aucune charge.

Au cours de notre garde-à-vue, la police a annoncé que Mathilde était libre.
C'était faux, et pourtant certains syndicats ont répandu la fausse information.
De la même manière, les journalistes de La Nouvelle République ont annoncé notre libération alors que l'un de nous restait encore en cellule.
Les journalistes sont la voix de la Police, nous dénonçons cette collusion!

Nous dénonçons la violence policière !
Nous dénonçons fermement ces conditions de détentions indignes!
Nous exigeons l'arrêt des interpellations des militantes et des militants politiques!
Nous dénonçons la criminalisation des mouvements sociaux. Face à la répression sociale, nous appelons à une riposte politique.
Nous exigeons l'arrêt immédiat des poursuites contre Mathilde!
Nous appelons, dans le cas où la justice tienne la barre, à un rassemblement de soutien à Mathilde le 9 Avril 2008 dès 8 heure 30 devant le Palais de Justice de Tours.
En solidarité, nous appelons à signer la pétition en notre soutien.
Quand manifester est devenu un délit, se révolter contre l'État policier est devenu un droit, et un devoir essentiel.

Tours, le 17 Novembre 2007
Mathilde Barthélemy et Antoine Bureau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tours-antilru.forumpro.fr
christian



Masculin Nombre de messages : 35
Age : 38
Localisation : Tours (nord)
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: Témoignage d'une arrestation à Tours   Mer 21 Nov - 19:14

il me semble que cet Antoine n'en est pas à son coup d'essai puisqu'il a été aussi arrêté lors du CPE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coulot.blogspot.com
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 75
Age : 27
Localisation : Tours
Date d'inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: Témoignage d'une arrestation à Tours   Mer 21 Nov - 20:50

christian a écrit:
il me semble que cet Antoine n'en est pas à son coup d'essai puisqu'il a été aussi arrêté lors du CPE.

Oui c'est vrai qu'il a déjà arreté. Mais malgré tout, je pense pas que c'est là dessus que l'on deuille s'attarder. Ce témoignage est là pour montrer les conditions d'arrestations et d'incarcération dont fait usage la Police Nationale.

De plus Christian, ce que tu dis sous-entend presque (à mon sens) que si on a déjà été arreté, c'est normal de se faire frapper et insulter !?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tours-antilru.forumpro.fr
christian



Masculin Nombre de messages : 35
Age : 38
Localisation : Tours (nord)
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: Témoignage d'une arrestation à Tours   Jeu 22 Nov - 12:12

oula je crois que tu me prête des sous-entendu totalement erroné.

Par contre, ayant une certaine expérience de la vie politique et associative, je sais comment une réalité peu être légèrement modifier afin de peser dans le discourt voire de la propagande.

Je ne dit pas que je remet en cause ce qu'il c'est passé, cependant je me dit que cet personne, grand militant de la LCR37, doit être rodé des petits billets et du militantisme politique. Connaissant le fonctionnement, je me doute que les RG le connaissent bien. Je remarque aussi que cet Antoine ne s'explique pas sur les fait qu'on lui reproche : avoir piétiné un policier ou CRS lors de la bousculade sur la passerelle SNCF. (oui j'essaye de me documenter)

Cependant, même si les fait qui lui sont reproché sont avérés, je trouve pas que de frapper et insulter soit un signe de réconciliation entre la population et la police.

Sur le sujet en lui même comme tu le dit, les conditions d'arrestations et d'incarcération, il est regrettable, par exemple, de savoir que les cellules d'isolement soit dans cette état. Cela ne concerne pas la police elle même mais une réorganisation qui ne peut être prise en main par le ministère ou les préfets. Il s'agit de moyen à mettre en place ou de priorité à affirmer.

Par contre, mon dernier message sous-entendait que si cette personne voulais témoigner sur les conditions d'arrestation, il est bizarre de rappeler son combats militant qui rappel un peu l'anarchie : contre l'ordre et la justice...
Citation :
"Nous exigeons l'arrêt des interpellations des militantes et des militants politiques!
Nous dénonçons la criminalisation des mouvements sociaux. Face à la répression sociale, nous appelons à une riposte politique."

et surtout pour en arriver à :
Citation :

Quand manifester est devenu un délit, se révolter contre l'État policier est devenu un droit, et un devoir essentiel.

Un appel à la révolution, mais pas étonnant vus que ce milittant est à la LCR37.

voila mon explication, mais peut être que toi aussi tu est de la LCR ou du SUD étudiant, ce que je ne déplore pas mais je comprendrais alors pourquoi tu ne pourra pas comprendre mon discourt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coulot.blogspot.com
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 75
Age : 27
Localisation : Tours
Date d'inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: Témoignage d'une arrestation à Tours   Jeu 22 Nov - 18:57

@ Christian :

Non j'ai bien compris ton message. Je ne disais pas que tu sous entendais ce que j'ai mis plus haut, je disais seulement qu'on aurait pu penser ça.

C'est vrai que les derniers mots du témoignages sont un appel d'un genre plutôt radical mais je pense que beaucoup de gens qui sortent de ce genre d'experience auront tendance, à chaud, à sortir ce genre de discours ne crois tu pas ?


Pour ma part, je me revendique apolitique, je ne suis ni à Sud ni à la LCR. Je combats uniquement contre la loi Lru ainsi que, dans sa globalité, contre la casse du service publique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tours-antilru.forumpro.fr
robin



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 23/11/2007

MessageSujet: reponse a christian   Ven 23 Nov - 0:54

je ne comprend ton apprioris avec la LCR !! la LCR a été violente il a de nombreuse années jusqua etre dissoute je crois que mnt son engagement est trés sérieux et prend de lampleur ce nest plus le petit parti contestatére dantemps!!! elle revendique la liberté de chacun et fais attention a ce que certains homme politique ne viennent pas empiéter sur ce DROIT !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christian



Masculin Nombre de messages : 35
Age : 38
Localisation : Tours (nord)
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: Témoignage d'une arrestation à Tours   Sam 24 Nov - 13:30

je n'ai pas d'aprioris non plus avec la LCR en elle même mais avec certains militants de celle-ci.

un peu de sémantique :
On ne peu pas être apolitique, surtout toi, apolitique c'est être dépourvu de tout sens et pensées politiques. Je préfère "apartisant" qui reflète aucun appuis ni adhésion à un partis.
Chose que j'étais étant étudiant associatif.

Pour le discourt que ce militant LCR emplois est un discourt que l'on encourage dans les milieux de l'extrême gauche (pas que LCR...) ou dans les combats syndicaux des organisations proches de ces même partis (CGT, SUD, FO...). Et je pense sincèrement que ces gens se servent de leur arrestations pour des infractions flagrante pour en faire un combat politique ou syndicale et envenimer la situation voire cherchant plus de soutiens.
Un combat deviens, en effet, plus "attractif" quand il intègre une notion d'injustice ou de lutte contre l'ordre (surtout pour des jeunes).

Je ne cautionne pas les brutalité policière, qui sont moins retenues quand on a des étudiants en face, ni les conditions d'incarcérations. Je dénonce seulement l'utilisation de cette mésaventure à des fins idéologique.



Comme tu a pu le remarquer ainsi que robin, je ne partage pas toutes les iodées de la LCR. Cependant rassure toi sur le fait que j'essaye aussi de défendre les services publiques. Nous n'utilisons pourtant pas les mêmes méthodes.

Robin la LCR est toujours contestataire. Elle,avec ses homologues (LO, PT, ...), ne sont pas des partis de constitution mais de contestation. Ils ne peuvent en aucun cas se mettre autour d'une table et faire des propositions, faire des concessions, en un mot être démocrate.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coulot.blogspot.com
Nicolas



Nombre de messages : 165
Date d'inscription : 05/12/2007

MessageSujet: Re: Témoignage d'une arrestation à Tours   Mer 5 Déc - 20:42

Tout d'abord tu commets une diffamation publique : Antoine n'a jamais été ni adhérent ni sympathisant LCR et je te rappelle que jurisprudentiellement parlant, une diffamation sur le WEB (même effacée) est permanente. Par ailleurs tu commets une dénonciation de crime imaginaire : Antoine n'a pas marché sur la tête d'un fonctionnaire de police : ces chaussures ont été scannées, et il n'a toujours rien, on lui a parlé de confrontation, il attend toujours la lettre Exclamation Avec les moyens scientifique modernes et vu que la police veut se fader Antoine, celui-ci devrait déjà avoir eu une ou plusieurs convocations.
Puisque tu affirmes soit disant avoir une certaine expérience, tu es prié d'arrêter tout à la fois de diffamer, d'inventer crimes et délits et enfin de raconter n'importe quoi Exclamation

Je ne te salue pas Exclamation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christian



Masculin Nombre de messages : 35
Age : 38
Localisation : Tours (nord)
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: Témoignage d'une arrestation à Tours   Ven 7 Déc - 11:56

comme tu me l'a reproché sur le manifeste de 40 pages, il faut savoir lire...

par rapport à la dénonciation de crime imaginaire que tu me reproche je ne ferais qu'une auto citation :
Citation :
Je remarque aussi que cet Antoine ne s'explique pas sur les fait qu'on lui reproche : avoir piétiné un policier ou CRS lors de la bousculade sur la passerelle SNCF.
je rapporté donc seulement ce que la police lui reproche et non ma propre opinion.

d'autre part je me demande comment une personnalité se fait le rapporteur du conflit sur la LRU pour la JCR et ne pas avoir de lien avec la LCR.
http://www.jcr-red.1901.org/spip.php?rubrique310

Donc au lieu d'avoir à mon égard une certaine animosité, je vous conseil donc cher Nicolas de bien vouloir respecter tout le monde, même ceux qui ne pense pas comme vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coulot.blogspot.com
Nicolas



Nombre de messages : 165
Date d'inscription : 05/12/2007

MessageSujet: Re: Témoignage d'une arrestation à Tours   Sam 8 Déc - 0:43

Antoine n'a à s'expliquer que devant les flics et éventuellement un juge : il a fait 39h de GAV + 4 interrogatoires etc. Exclamation Exclamation Exclamation Tu veux les PV qui prouvent qu'il n'y est pour rien Question Je réitère donc ma dénonciation de crime imaginaire, croire la version policière n'est pas un argument d'autant plus quand aucune charge n'est retenue contre Antoine malgré un impressionnant dispositif scientifique (y-avait-il besoin de faire venir de St Quentin En Yveline la police scientifique pour ne rien trouver Question Combien cela-a-t-il coûté ???) c'est particulièrement grave et injustifiable surtout quand la présomption d'innocence est inscrite dans la loi...
Ne pas croire sur parole une version policière est la preuve minimale du sérieux d'un journaliste par ex. Exclamation

Quant à ta trouvaille, cela prouve seulement qu'Antoine a un carnet d'adresse plus conséquent que moi car mes textes ne se trouvent pas sur le site des JCR qui n'ont pas de militants sur Tours ni même sur la région Centre : www.jcr-red.1901.org/spip.php?article285 . Les militants s'échangent naturellement des informations sur les conflits sociaux qu'ils soient impliqués ou non dedans ; et la moindre des corrections est de donner sa source, ce que les JCR font, encore heureusement Exclamation Bref, tu connais bien mal tout ce qui se situe à gauche du PS (puisque par ex. tu confonds JCR & LCR, on est plus en 68 Exclamation) mais cela est bien moins grave que le 1er point, tout le monde n'a pas envie d'être une encyclopédie politique sur pied (d'ailleurs quel intérêt Question ). Enfin as-tu vu/lu que LO veut faire liste commune avec le PS dans certaines municipalités Question

Quant à mon animosité supposée, cela provient de ton affirmation de ton expérience etc. alors que manifestement tu as des connaissances somme toute supérieures à la moyenne mais assez limitées ; alors autant rester modeste : me suis-je proclamé spécialiste LRU & LOLF Question Ai-je affirmé être une encyclopédie politique vivante (c'est une réputation assez tenance mais largement exagérée à mon sujet) Question ETC ETC ETC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zdravo



Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 06/12/2007

MessageSujet: Re: Témoignage d'une arrestation à Tours   Lun 10 Déc - 20:15

On peut remettre en question la version des policiers, c'est vrai.
Mais ils sont censés représenter la loi. Il est donc légitime de faire "confiance" à leur parole...

Je dirais : attendez les décisions de justices (s'il y en a). Plutôt que de légiférer sur un cas. Et d'inciter à se rebeller contre les forces de l'ordre.

En plus tu parles de "crime". affraid
D'après ce que j'en sais, il n'y a pas eu de crime.. si ?

Que tu t'enflammes car tu as trouvé des propos qui ne te plaisais pas, c'est normal. Mais que tu continues dans ton entêtement, ça se justifie moins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolas



Nombre de messages : 165
Date d'inscription : 05/12/2007

MessageSujet: Re: Témoignage d'une arrestation à Tours   Mar 11 Déc - 3:22

Zdravo a écrit:
On peut remettre en question la version des policiers, c'est vrai.
Mais ils sont censés représenter la loi. Il est donc légitime de faire "confiance" à leur parole...

Je dirais : attendez les décisions de justices (s'il y en a). Plutôt que de légiférer sur un cas. Et d'inciter à se rebeller contre les forces de l'ordre.

En plus tu parles de "crime". affraid
D'après ce que j'en sais, il n'y a pas eu de crime.. si ?

Que tu t'enflammes car tu as trouvé des propos qui ne te plaisais pas, c'est normal. Mais que tu continues dans ton entêtement, ça se justifie moins.

J'attaque des propos sciemment mensongers

1er mensonge : dénonciation de crime imaginaire


Puisque tu fais appel à la loi : et la présomption d'innocence Question
Par ailleurs si je n'ai pas parlé de dénonciation de délit imaginaire c'est que ce qui est décrit est au minimum "violence aggravée en réunion sur dépositaire de la force publique" avec ITT : c'est un crime (ce serait un délit si c'était violence involontaire sans ITT sur un individu lambda). C'est extrêmement grave de porter ce genre d'accusation alors que la justice n'a donné aucune suite plus de 3 semaines après (si les propos avaient été tenus le lendemain, j'y aurais vu une grosse imprudence). Visiblement Christian n'a tiré aucune leçon de l'affaire Freyfus qui fut beaucoup plus confuse pourtant que celle d'Antoine...

2ème mensonge moins grave : diffusion de fausse information


Antoine n'a jamais été ni adhérent ni même sympathisant de la LCR ni des JCR, JCR qui n'ont aucun adhérent sur Tours ni même la région Centre (www.jcr-red.1901.org/spip.php?article285) depuis environ 5 ans (organisations avec qui Antoine a comme moi des divergences très importantes : ce n'est pas des "blancs" qui ont été assassinés à Kronstadt -> électoralisme avec Besancenot). Si tu écrivais que je suis sympathisant ou pire adhérent AL ou FA ou SUD, je le prendrais légitimement mal car cela ne correspond à aucune réalité passée ou présente Exclamation Si je disais que tu fais le jeu de l'UNI et du gouvernement, comment le prendrais-tu alors même qu'il s'agit clairement d'une opinion et non présentée comme un fait Question

BREF, un peu de rigueur d'autant quand on prétend avoir une expérience "militante". D'ailleurs puisque si j'ai bien compris, vous seriez peut être adhérents (toi et Christian) au BEST, vous n'avez pas de formation sur la vie "politique" universitaire (au sens large) car je lis tout le temps des approximations...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christian



Masculin Nombre de messages : 35
Age : 38
Localisation : Tours (nord)
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: Témoignage d'une arrestation à Tours   Mar 11 Déc - 13:08

1 le "crime"

je fait une simple remarque et je ne juge pas cet homme. Je n'ai pas dit qu'il été coupable de quoi que ce soit il me semble. Je suis bien sur pour la présomption d'innocence. Je connais aussi certaines méthodes policières et des RG. J'ai juste dit que dans son texte il ne faisait pas référence (version des policiers, sa version) au sujet pour lequel il a été arrêté. Il me semble que de faire une remarque sur un texte n'est pas une diffamation publique comme tu le prétend.



2 "fausse information"

Je peu te dire aussi que je ne suis pas membre du BEST. J'ai pas très envies d'étaler mon CV sur la politique de l'université, cependant je peu dire que je connais le milieu des organisation nationale étudiantes. Et il me semble que j'ai dit :
Citation :
ayant une certaine expérience de la vie politique et associative
Je pense que le mot "certaine" prône une certaine modestie.

Si en effet, j'ai dit qu'il été militant LCR37, je viens de relire, je suis bien content que tu me fasse remarquer mon erreur. Cependant il poste quand même régulièrement sur le site de la JCR, c'est un fait.
Je me rappel de certain amalgame lors du CPE, et je pense qu'il y en a encore, entre l'UNI et les assos, tu nous la même suggéré ici en prenant ton exemple. Pourtant tu dois en côtoyer beaucoup de ces gens la? pourquoi ne leur ferais tu pas la même leçon? J'ai subit des insultes, des menaces de morts, j'ai vus des affiche mensongère des rumeurs entre la BEST et l'UNI, des affiches "CPE park" des ordures déposées devant le bureau du BEST. Pourtant je vois que tu t'attaque à moi particulièrement.
Je pense que j'ai fait une seul erreur ici c'est de dire qu'il été militant de la LCR37, c'est tout ce que tu peu me reprocher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coulot.blogspot.com
Zdravo



Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 06/12/2007

MessageSujet: Re: Témoignage d'une arrestation à Tours   Mar 11 Déc - 18:40

Nicolas a écrit:
D'ailleurs puisque si j'ai bien compris, vous seriez peut être adhérents (toi et Christian) au BEST, vous n'avez pas de formation sur la vie "politique" universitaire (au sens large) car je lis tout le temps des approximations...

Juste une précision dessus. Je tiens à rappeler que :
JE parle en mon propre nom. Mon appartenance au BEST n'a rien à voir ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolas



Nombre de messages : 165
Date d'inscription : 05/12/2007

MessageSujet: Re: Témoignage d'une arrestation à Tours   Mer 12 Déc - 0:43

Je le répète, il est normal qu'Antoine ne cite rien des raisons de son arrestation puisqu'elles sont imaginaires Exclamation Exclamation Exclamation Autant ne pas leur donner le moindre crédit ; de plus seule la justice peut recevoir ses déclarations sur la question. Compte tenu qu'il n'y a aucune suite malgré les très importants moyens mis en oeuvre, les déclarations de la police nationale sont nulles et non avenues : les citer est leur donner crédit à moins d'affirmer qu'elles sont manifestement fausses, ce que j'ai fait, ce que tu n'a pas fait. Tu sais bien qu'un mensonge répété 100 fois devient une vérité surtout quand ce sont des institutions (police ou justice ou encore université) et/ou des médias et/ou des "personnalités" (président d'université, responsable politique ou associatif ou encore homme politique) qui le répète(nt)... Bref, au vu de ton statut que tu assumes modestement, tu as des responsabilités... Là je me dis que Dreyfus ne serait pas innoncenté du 1er coup même au XXIème siècle...

Sinon tu as écrit un grand militant ce qui confère un statut "public" comme s'il était connu comme le loup blanc. 1ère erreur d'autant que des militants connus de la LCR sur Tours, il y en a plein ; 2ème erreur, tu trouves bien sur le site des JCR un Antoine, mais tu ne vérifies par la présence sur Tours et la région Centre des JCR. Et 3ème erreur tu continues en affirmant qu'il poste sur le site alors qu'il s'agit de simples reprises de ses messages, ça se trouve il est même pas au courant...

Quant à se battre politiquement avec la LCR, pas de problèmes, nos positions sont connues et le combat est permanent contre la dérive réformiste et opportuniste de la LCR (ce qui n'empêche pas qu'il y ait des militants corrects d'un point de vue politique, en particulier dans le secteur jeune).

Enfin quels sont les sigles DES syndicats d'extrême gauche de personnels universitaire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christian



Masculin Nombre de messages : 35
Age : 38
Localisation : Tours (nord)
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: Témoignage d'une arrestation à Tours   Jeu 13 Déc - 16:18

tu affirme bien ton appartenance à la LCR et tu viens de le revendiquer.
Citation :
Quant à se battre politiquement avec la LCR, pas de problèmes, nos positions sont connues et le combat est permanent contre la dérive réformiste et opportuniste de la LCR (ce qui n'empêche pas qu'il y ait des militants corrects d'un point de vue politique, en particulier dans le secteur jeune).

Je m'oppose totalement à la présence de partis politique dans les locaux de l'université. Je n'y vois pas leur place. Les syndicats et associations oki, mais ici tu viens de dire que tu parle au nom de la LCR.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coulot.blogspot.com
Nicolas



Nombre de messages : 165
Date d'inscription : 05/12/2007

MessageSujet: Re: Témoignage d'une arrestation à Tours   Ven 14 Déc - 3:28

christian a écrit:
tu affirme bien ton appartenance à la LCR et tu viens de le revendiquer.
Citation :
Quant à se battre politiquement avec la LCR, pas de problèmes, nos positions sont connues et le combat est permanent contre la dérive réformiste et opportuniste de la LCR (ce qui n'empêche pas qu'il y ait des militants corrects d'un point de vue politique, en particulier dans le secteur jeune).

Je m'oppose totalement à la présence de partis politique dans les locaux de l'université. Je n'y vois pas leur place. Les syndicats et associations oki, mais ici tu viens de dire que tu parle au nom de la LCR.


Après les électeurs fictifs du Vè, les dopés à l'insu de leur plein gré, les candidats FN à leur insu tout court et les vaches corses fictives, voici... que j'appartien(drai)s à la LCR lol!
Une certaine expérience tu disais, une totale inexpérience je répondrais...

Nota : quoiqu'opposé politiquement à la forme "parti", je suis totalement partisan que partis et organisation politique apparaissent car il n'y a pas de démocratie sans transparence de l'information...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christian



Masculin Nombre de messages : 35
Age : 38
Localisation : Tours (nord)
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: Témoignage d'une arrestation à Tours   Lun 17 Déc - 13:30

Nicolas je pense que ton opposition répété à mes convictions ne te permette pas de détenir la vérité, ni l'expérience.

Mais peut être que ton acharnement révèle d'une certaine maturité.

Sur ton nota je n'ai pas parlé dans la société mais au seins de l'université. Je pense que les organisations syndicales et les associations sont la pour défendre les usagés. Et donc je suis contre les parti politique au seins de l'université.

affirmation:
Tu est contre la dérive réformiste de la LCR.
Question :
Serais-tu un conservateur?
Ou pense tu qu'il y a d'autre méthode pour changer les lois que dans les réformes?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coulot.blogspot.com
Nicolas



Nombre de messages : 165
Date d'inscription : 05/12/2007

MessageSujet: Re: Témoignage d'une arrestation à Tours   Mar 18 Déc - 3:18

christian a écrit:
Nicolas je pense que ton opposition répété à mes convictions ne te permette pas de détenir la vérité, ni l'expérience.

Mais peut être que ton acharnement révèle une certaine maturité.

Sur ton nota je n'ai pas parlé dans la société mais au seins de l'université. Je pense que les organisations syndicales et les associations sont la pour défendre les usagés. Et donc je suis contre les parti politique au seins de l'université.

affirmation:
Tu est contre la dérive réformiste de la LCR.
Question :
Serais-tu un conservateur?
Ou pense tu qu'il y a d'autre méthode pour changer les lois que dans les réformes?

Je n'ai jamais affirmé détenir la vérité, je suis partisan d'un courant de pensée qui refuse de livrer une nouvelle société se contentant d'en pose les principes généraux et les modalités pratiques.
Ensuite, je parle bien de l'Université, les partis ont souvent des organisations "professionnelles" autant que ce soit au grand jour et que les positions de ces "cercles", "cellules" etc. soient connues.
Enfin, tu l'as bien compris, je suis révolutionnaire et donc à gauche de la LCR (les situationnistes disaient en mai 68 que les JCR ne sont ni jeunes ni communistes ni révolutionaires) . Pour changer les lois, seule la lutte paye (dont la modalité principale est la grève) Exclamation D'ailleurs quel acquis social ne l'a pas été par la lutte Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christian



Masculin Nombre de messages : 35
Age : 38
Localisation : Tours (nord)
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: Témoignage d'une arrestation à Tours   Mer 19 Déc - 16:22

moi je crois en la démocratie et non à la révolution.
Dit moi quel révolution n'a pas versé de sang, quel révolution à amélioré la condition des hommes?

Je crois que la politique doit se faire par des consensus et la diversité de la représentation nationale en est le garant. Je ne dit pas que le modèle est bien fait, je suis d'ailleurs pour une proportionnel totale à l'assemblée, mais je préfère ce système qu'une révolution qui deviens un régime autoritaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coulot.blogspot.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Témoignage d'une arrestation à Tours   

Revenir en haut Aller en bas
 
Témoignage d'une arrestation à Tours
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ecoles de Tours
» Témoignage de M. Alcader, auteur du "Vrai visage de l'Islam"
» LA CONFIRMATION (témoignage)
» VIDÉO: Un réel fait vécu; Jésus m'a sauvé ! Témoignage d'une Québécoise :
» Mon petit témoignage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'université contre la LRU :: Choses diverses-
Sauter vers: