L'université contre la LRU


Forum du mouvement anti LRU de la région tourangelle.


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Tours, Orléans, Angers, Nantes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nicolas



Nombre de messages : 165
Date d'inscription : 05/12/2007

MessageSujet: Tours, Orléans, Angers, Nantes   Mer 4 Mar - 1:57

3.03 - Poursuite du mouvement étudiant à Tours, Orléans et Angers

Le président de l'université de Tours, Loïc Vaillant, a décidé de "suspendre les cours" à la faculté des Tanneurs, lettres, langues et sciences humaines, en raison "de la situation de blocage du site par une minorité d'étudiants", a annoncé mardi la faculté dans un communiqué. "Compte tenu de la situation de blocage du site par une minorité d'étudiants, empêchant ainsi son fonctionnement normal, le président de l'université a décidé de suspendre les enseignements et préconise aux étudiants de ne pas se rendre sur les sites avant la fin du blocage", indique le texte. Des étudiants ont placé mardi des barrages filtrants à deux entrées de la faculté et bloqué les autres accès à l'aide de chaises et de tables. Le site compte environ 6.400 étudiants. Les cours sont également suspendus sur deux autres sites (600 étudiants environ), pour les mêmes raisons. "Nous demandons toujours l'abrogation de la LRU et plus de moyens pour l'université, un statut social pour les étudiants", a dit à l'AFP un des représentants des étudiants. Le président de l'université a également "décidé d'organiser, dans les jours qui viennent, un vote des étudiants des sites concernés afin qu'ils se prononcent sur la reprise des dits enseignements (date et modalité du vote seront communiquées aux étudiants par mail)", conclut le communiqué.
A Orléans, les Enseignants-chercheurs et étudiants des facs de Lettres, de Sciences et de l'IUT poursuivent leur mouvement de grève entamé le 5 février pour lutter contre "le démantèlement de l'enseignement supérieure".
A Angers, le blocus de la faculté de lettres et sciences humaines (4.500 étudiants) a été reconduit mardi midi, à l'issue d'une assemblée générale qui a réuni "près d'un millier d'étudiants", selon Sud étudiants. La présidence a confirmé que l'assemblée générale avait été très suivie.
Le président de l'université d'Angers, Daniel Martina, a demandé mardi après-midi aux étudiants grévistes de laisser les cours se tenir en dehors de leurs temps d'expressions. Daniel Martina avait clairement pris position contre le projet de réforme du statut d'enseignant-chercheur et celui de masterisation des concours de recrutement des enseignants.


3.03 - Universités: entre 600 et 1.000 étudiants manifestent à Nantes

Entre 600 étudiants, selon la police, et un millier, selon les syndicats étudiants, ont manifesté mardi après-midi dans les rues de Nantes pour protester contre la loi sur l'autonomie des universités (LRU). Dans la matinée, quelque 350 manifestants, selon la police, avaient interrompu le trafic routier sur le périphérique nantais ce qui, s'ajoutant au brouillard persistant autour de la ville, avait provoqué plusieurs kilomètres de bouchons, avait constaté l'AFP. Une "nuit des IUFM" devait se dérouler mardi soir à Nantes, à l'initiative de l'assemblée générale de l'IUFM (Institut universitaire de formation des maîtres) pour dénoncer la réforme prévue de la formation, dite de "masterisation", qui prévoit notamment d'intégrer ces instituts dans les universités. La reprise des cours, décidée par le doyen de la faculté de Droit, n'a pu avoir lieu mardi matin, des étudiants étant venus empêcher cette reprise. Les enseignements en Droit ont été suspendus jusqu'à jeudi sur décision du doyen.
Au Mans, quelque 500 étudiants se sont réunis en assemblée générale mardi matin. Une trentaine d'étudiants ont participé mardi après-midi à des distributions de tracts dans trois lycées, tandis qu'une trentaine d'autres procédaient à un blocage filtrant de l'université.
A Caen, quelque 450 étudiants, selon la police, ont défilé dans le calme avant de se rendre dans le plus grand lycée de Caen, le lycée Malherbe, pour distribuer des tracts appelant "les lycéens avec nous".
A Rennes, une assemblée générale s'est également déroulée à l'université de Rennes 2. Le blocage de l'université se poursuit.

A l'attention des étudiants du site des Tanneurs (UFR Arts et sciences humaines et Lettres et langues),


Citation :
Mesdemoiselles, Mesdames, Messieurs,

Ce matin, le site des Tanneurs (Fromont et Ursulines inclus) a été bloqué par une minorité d'étudiants empêchant ainsi son fonctionnement normal. Je tiens à rappeler que si la présidence de l'université a toujours favorisé les moyens d'expression, elle s'est toujours opposée au blocage, état de fait qu'elle réprouve.

L'université continue néanmoins de fonctionner pour les activités administratives et de recherche.

Compte tenu de ces circonstances qui empêchent la tenue des enseignements, j'ai décidé d'organiser, dans les jours qui viennent, un vote des étudiants des sites concernés afin que vous vous prononciez sur la reprise desdits enseignements. (la date et les modalités de ce vote vous seront communiquées très rapidement par mail).

Dans l'attente de ce vote et en raison de la situation de blocage perturbant les conditions de sécurité, j'ai décidé de suspendre tous les enseignements. Je demande à chacun d'entre vous de ne pas se rendre sur les sites concernés avant la fin du blocage.

Je vous incite par ailleurs à consulter quotidiennement votre boîte mail (@etu.univ-tours.fr) où vous trouverez des informations concernant l’évolution de la situation.


Cordialement,

Loïc Vaillant

Président de l'Université
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Tours, Orléans, Angers, Nantes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le traitement très humain des TZR d'Orléans-Tours...
» La rectrice de l'aca Orléans-Tours, une femme charmante...
» IUFM Angers - Nantes
» EOE : sujet session 2007 Tours Orléans
» les stagiaires sur orléans-tours l'an prochain et l'intra!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'université contre la LRU :: La mobilisation-
Sauter vers: