L'université contre la LRU


Forum du mouvement anti LRU de la région tourangelle.


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Accrochage avec l'UNI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nicolas



Nombre de messages : 165
Date d'inscription : 05/12/2007

MessageSujet: Accrochage avec l'UNI   Mer 4 Mar - 13:28

Citation :
L'Assemblée générale de l'université de Tours a voté le fait d'aller
soutenir le militant arrêté cette nuit alors qu'il essayait d'empêcher des
militants de l'UNI de placarder le site des Tanneurs de leur affiche
anti-grève.
Le rendez-vous est fixé à 17h45 ce mercredi aux Tanneurs pour partir en cortège au commissariat 70/72, rue Marceau à Tours.

CSDASP 37 : 06 34 19 64 98

L'UNI est spécialiste du double jeu : face publique respectable, méthodes en privée rappellant le S.A.C. : http://fr.wikipedia.org/wiki/Service_d'action_civique (sans parler de la présence discrète de l'extrême droite qui n'est pas systématiquement au
R.E.D. http://fr.wikipedia.org/wiki/Rassemblement_des_étudiants_de_droite
Prudence absolue lors de tout mouvement social car l'Uni ne respecte ni la sécurité des biens (dégradations en toute sorte, en particulier collage sauvage ou sabotage de panneaux aux Tanneurs ET déblocage sauvage lors du mouvement anti LRU : matériel universitaire dégradé) ni des personnes (quelques cas d'insultes racistes (cela avait valu leur exclusion définitive lors du mouvement anti LRU), de menaces & de bousculades provocatrices) pas plus que le droit à l'image (diffusion de photos sur internet (notamment) de militants opposés à la LRU ).
Pour une 1ère approche de l'Uni : L'Uni, la blatte universitaire (.pdf)

Citation :
Nous rentrions chez nous, lorsqu'à proximité de la faculté des tanneurs de Tours, nous avons aperçu un groupe de jeunes au niveau de l'esplanade qui tentait de débloquer la fac. Nous en avons reconnu un certain nombre (vu en A.G.), dont le président de l'UNI. N'ayant pas réussit à débloquer celle-ci, ils ont commencé à la recouvrir d'affiches.

Nous les avons interpelés, le ton est monté. C'est alors que le président de l'UNI a sorti sa matraque télescopique. D'autres membres de l'UNI ont accouru. Nous leur avons pris leurs affiches, s'en est suivit une bousculade lors de laquelle un des membres de l'UNI a été mis à terre.

Ils ont voulu appeler la police, mais celle-ci, certainement à proximité et déjà au courant de ce qui se passait, est arrivée avant même que l'un d'eux n'est pu téléphoner. Sur place, la police a procédé à un relevé d'identité de toutes les personnes présentes. Trois matraques télescopiques et un couteau à cran d'arrêt ont été trouvés sur des membres de l'UNI.
Le président de l'UNI université, le président de l'UNI lycée et un membre, déjà connu de nos luttes, ont été emmenés au commissariat.

Ils ont également interpelé celui de nous quatre qui avais mis l'un membre de l'UNI à terre.

Pour l'instant, nous ne savons pas si notre camarade est en garde à vue ou en contrôle d'identité. Nous n'avons pas plus d'informations sur la
qualification des faits juridiques qui lui sont reprochés.

Face à des personnes qui collent des affiches avec matraques et cran d'arrêt, nous ne tolérons pas et ne tolèrerons plus leur présence sur nos lieux de luttes.

Pas de fachos, ni de blattes dans les facs et les lycées.
Le fascisme, on l'élimine ou on en crève.

A Tours, Le 04 Mars 2009
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolas



Nombre de messages : 165
Date d'inscription : 05/12/2007

MessageSujet: Re: Accrochage avec l'UNI   Ven 6 Mar - 2:31

Voici l'article mensonger de la NRCO ressemblant à un communiqué de presse officieux des parents :

- rappel : les 4 individus faisant du collage sauvage étaient tous armés
- deux majeurs (aucune info sur le 3è, aucune info sur le mineur) sont restés en GAV jusqu'à midi, ce n'est pas pour des prunes bien entendu Exclamation
- selon une source policière l'un des 3 majeurs est connu des services de police pour des "affaires" politiques, ce qui peut signifier beaucoup de choses : par ex. propos racistes (tout le monde se souvient qu'un militant des 2 Lions avait été traité de "raton" par l'UNI en AG pendant le mouvement anti CPE) ou antisémites, diffamation, violences (avec arme, en réunion etc.), coups et blessures etc. D'un autre côté, on s'en fout un peu, on est pas la stasi (on tient pas de fiches comme par ex. l'UNI qui, sur son facebook, met les photos des militants anti LRU par ex.).
- aucune mention du manequin devant être pendu et siglé sud étudiant (incitation à la haine et à la violence Question )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolas



Nombre de messages : 165
Date d'inscription : 05/12/2007

MessageSujet: Re: Accrochage avec l'UNI   Ven 6 Mar - 21:00

Précision : le militant arrêté n'est pas membre ni même sympathisant du collectif antifasciste de Touraine mais connu pour son action antifasciste depuis plus de 30 ans...
Rappel : c'est sur le terrain politique plus que sur le terrain physique que nous gagnerons quand bien même il ne faille en aucun cas éviter l'affrontement : cela ne doit dans ce cas pas être une affaire de "gros bras" ou de "spécialistes" mais l'affaire de tous Exclamation

Article avec comme commentaire JP37

Citation :
L’extrême droite menace Sud étudiant Tours

Communiqué de presse du syndicat SUD Etudiant Tours,

Tours, le 4 mars 2009

La nuit dernière vers 1h du matin, des membres de l’organisation UNI ont débarqué à la faculté des Tanneurs pour tenter de la débloquer et coller sauvagement des affiches "stop la grève". Ils ont également pendu sur la passerelle qui surplombe la rue des Tanneurs, un mannequin marqué d’un autocollant SUD Etudiant.

Heureusement, des militants du collectif antifasciste de Touraine passant dans le coin par hasard interpellent les membres de l’UNI afin que ces derniers cessent leur action. Une légère rixe se déclenche alors et la police intervient. Trois membres de l’UNI - dont le président de l’UNI Tours et le président de l’UNI Lycée - sont arrêtés pour port d’armes illégales (matraques télescopiques et couteaux). Un militant du collectif antifasciste est également mis en garde à vue et n’était toujours pas libéré en milieu d’après-midi.

Le syndicat SUD Etudiant prend très au sérieux cette action menée par l’UNI qui se présente comme la droite universitaire et dont les liens avec l’UMP sont connus. SUD Etudiant envisage de porter plainte contre les membres de l’UNI pour menace de mort. Plusieurs témoins ont assisté à la scène et nous avons conservé le faux "pendu de SUD Etudiant".

SUD Etudiant apporte également son soutien au militant antifasciste mis en garde à vue.

SUD Etudiant Tours

Citation :
L'UNI agresse Sud étudiant
lundi 9 mars 2009 (00h31)

L'UNI agresse Sud étudiant

Dans la nuit de mercredi à jeudi dernier, à Tours, des membres de l'organisation para-étudiante UNI sont intervenus sur le campus des Tanneurs. Ces trois personnes ont procédé à un collage d'affiches, avant de mettre en place une maquette de pendu à l'effigie d'un militant de Sud étudiant. Ces trois individus se sont alors trouvés face à des militants antifascistes présents sur l'université. Les membres de l'UNI ont par la suite été mis en garde à vue.

Nous devons, brièvement, rappeler l'historique de l'UNI. Cette organisation fut fondée en 1968 dans le cabinet du général De Gaulle, afin de créer une force mobilisable dans les universités. Depuis 40 ans, le président est resté le même, et les inspirations idélogiques sont inchangées, l'UNI s'étant illustrée par sa participation active à de nombreuses campagnes menées par l'extrême droite.

Dernièrement, nous avons pu constater la présence de membres de l'UNI dans les cercles proches des organisations politiques d'extrême droite, mais aussi lors de contacts réguliers avec le gouvernement. En effet, ces derniers mois les ministres Darcos et Pécresse ont multiplié les rencontres avec les dirigeants de l'UNI. De même, nous devons rappeler que Darcos lors d'un discours prononcé pendant l'été 2008 a incité les étudiant-e-s et lycéen-ne-s à s'organiser pour contrer les résistances au gouvernement.

De tels propos ont donc bien été entendus à Tours, puisque ce sont en effet des menaces de morts que les allié-e-s gouvernementaux de l'UNI ont proférés contre Sud étudiant. Ces menaces ne sont pas dissociables des violences policières commises depuis fin janvier à l'encontre des étudiant-e-s mobilisé-e-s ainsi que des violences verbales présidentielles contre Sud Rail. Ces pratiques s'inscrivent donc clairement dans une politique anti-syndicale délibérée de la part du gouvernement. De telles pratiques sont intolérables, et doivent donc être condamnées, mais elles ne nous ferront pas pour autant plier la mobilisation.

http://sud-etudiant.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Accrochage avec l'UNI   

Revenir en haut Aller en bas
 
Accrochage avec l'UNI
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» quoi faire avec des poivrons ?
» Calcul de probabilité, tirage avec remise.
» dialogues avec l'ange recueilli par Gitta Mallasz
» Des sphères photographiées à Argèle sur mer avec un réseau de diffraction!
» Enfants "pas gentils" avec animaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'université contre la LRU :: Choses diverses-
Sauter vers: